The wikisinger : l’âme sonore de l’espace

Voici une vidéo plus qu’intéressante pour comprendre l’influence de l’environnement dans une prise de son. Et ce d’autant plus qu’elle est originale et créative. Vincent Rouffiac a filmé Joachim, chantant acapela dans une dizaine d’endroits à l’acoustique trés différente. Et le rendu est bluffant.

Pour enregistrer Joachim, Vincent a positionné deux couples stéréo Schoeps. Le premier en face du chanteur entre 5 et 10 mètres selon l’espace pour capter l’essentiel de l’acoustique. Le second couple de micros est installé plus loin, à la recherche de point sonore intéressant et surprenant. Ils permettent de colorer un peu plus l’enregistrement sonore.

En postproduction, il est possible d’ajouter des effets acoustiques sur un fichier audio. Mais ici, aucun ajout supplémentaire. Seul l’enregistrement pur.
Et aprés 200 prises, on obtient un clip génial. Et pour une fois, la créativité n’est pas que dans l’image.

Photo tirée de la vidéo. Image : Vincent Rouffiac, Gérald Massoubre

Leave a Reply