Video : Shooting Marocco

Marocco

Diaporama dynamique ? Roman photo ? Film épileptique ? Shooting Marocco est un voyage tant sur la forme que sur le fond. Composée principalement de photos, cette vidéo au rythme frénétique est le fruit d’un véritable travail de montage. Une réalisation d’Alfonso Calza.

par Alfonso Calza

Un rythme dynamique

Le film n’est pas un simple diaporama où se succède différentes photos. Mais Alfonso a recréé des séquences en photographiant par rafales, un peu à la manière d’hyperlapses trés courts . Il tourne également autour de son sujet pour le photographier sous différents angles.

Le rythme du montage est particulièrement soutenu. Cela peut être gênant sur la durée, et après quelques minutes, l’attention sur le contenu peut  se perdre au profit exclusif de la forme. Pour autant, la qualité du montage, des prises de vues et le choix de la musique permettent la réalisation d’une vidéo étonnante.

La vie dans les ruelles

Shooting Marocco fait la part belle aux ruelles et aux habitants. Sur son blog (en espagnol), Alfonso Calza explique la difficulté de photographier les gens. Sa technique a été de placer son appareil contre lui, le plus discrètement possible et de déclencher à l’aveugle. Il a également photographier avec le miroir relevé pour éviter son cliquetis pendant le déclenchement.

Les bonnes idées à garder :

  • Faire un film à partir de photos. Les prises de vues en rafales sont une bonne idée pour une utilisation vidéo. Elles permettent de décomposer les actions et d’apporter un rythme. Cela est renforcé lorsque le sujet ou le photographe est en mouvement.
  • La rupture du rythme par des pauses, ou des séquences plus lentes. Ici, cela se traduit par des pauses sur une prise de vue. Ces photos ou séquences de rupture peuvent être soulignés par un traitement colorimétrique (saturation, noir et blanc).

 

Leave a Reply