Video : Lapses, souvenirs vidéos

Lapses-diegoarambillet

Cette vidéo de Diego Arambillet est construite comme un inventaire de souvenirs. Comme un album vidéo. Pris à part, chaque élément est et rappelle une histoire, une période de sa vie ou quelques secondes marquantes . Mis ensembles, ils créent une sorte de mémorium vidéo propre à son auteur.

par Diego Arambillet 

Un détail = un souvenir

Ce qui est intéressant dans cette vidéo est le fait d’avoir choisi des plans relativement serré. Beaucoup sont des détails et il n’apparaît pratiquement jamais de plan large. En plus du côté esthétique d’un gros plan bien travaillé, Diego a saisi l’importance du symbole. Comme dans nos souvenirs, un épisode de notre vie fait souvent référence à un détail, une ambiance, ou même une odeur.

La vidéo possède alors une double lecture, une première pour son auteur, qui lui est intime. La deuxième est beaucoup plus universelle et touche tous les spectateurs : l’aspect visuel de chaque élément. L’ensemble peut créer une sorte d’inventaire à la Prévert et un survol rapide de ce que l’auteur a vu et vécu.

A reprendre

  • Le remontage de séquences de projets indépendants est souvent une bonne idée. Ce sont d’excellents portfolios à créer autour d’un thème, d’une période, d’une situation géographique…
  • Le film est construit à partir de nombreux plans serrés, montrant des détails ou des perspectives différentes.  Ne les oubliez pas pendant votre tournage.
  • Filmez avec une profondeur de champs réduite. Ouvrez votre diaph et jouez avec les flous.

  1. Lé01-28-2013

    Le cadrage est toujours au niveau de la vision de la personne, d’ou le fait d’être vraiment dans le feu de l’action, et en regardant la vidéo, je peux vous dire que beaucoup de souvenirs m’ont resurgit de ma tête, une belle vidéo qui marque, et un très beau cadeau si on maîtrise la camera.

Leave a Reply