Video : « Eliza was here », filmez à la 1ere personne

Video : Eliza was here

Réalisée avec un GH2 et une Gopro, voici une vidéo qui invite le spectateur dans son cadre. La plupart des plans suggèrent un point de vue subjectif, comme un récit à la première personne. On s’adresse à vous !

par 

Ici, on ne filme pas une troisième personne. On ne se filme pas soit-même. Mais on met le spectateur à la place du protagoniste avec une vue à la première personne.

Au tournage, comment cela se traduit-il ?

  • La caméra doit littéralement remplacer les yeux : même hauteur, même vision.
  • Le corps est visible, mais de façon naturel : les deux bras, de chaque coté du cadre.
  • Les plans sont cadrés à hauteur d’homme (ou de femme, en l’occurrence).
  • Les personnes filmées regardent la caméra.
  • Les situations sont variées : on pagaie sur un kayak, serre la main d’un passant, goûte un café, caresse un cheval…
  • Plus qu’une vue à la première personne, on suggère également les autres sens : goût, toucher…

Certains plans sont facilement réalisables avec une caméra portative fixée sur la tête ou la poitrine. On retrouve souvent ce rendu dans les vidéos d’actions et de sports.

D’autres sont plus travaillés, avec un report de point et un travail sur la profondeur de champs.  Dans cette vidéo, il s’agit d’une collaboration entre un cadreur et un modèle. Mais, dans une certaine mesure,  cela reste faisable en étant seul : en filmant ses pieds, ou une seule main.

Le résultat dépendra également de vos qualités de contorsionnistes !

 

 

  1. MiisterAkMiisterAk07-14-2016

    bonjours j’aurais aimer savoir quelle réglage, hauteur, angles etc… pour avoir le meilleur rendu possible harnais ou autres accessoires, merci.

Leave a Reply