ITV : Max, du monde autour du monde

Maxime Godin-Murphy est vidéaste professionnel et se prépare à parcourir le monde. A quelques jours de son départ, je l’ai intérrogé sur son projet et le type de matériel qu’il compte emporter.

 

Un tour du monde à la rencontre des voyageurs

Maxime a 29 ans et vit à Montréal. Il travaille dans l’audiovisuel (TV, Web, Clip) et confesse une passion pour le voyage. Ce globe trotter a déjà parcouru l’Europe, les USA, Cuba ou encore la Tunisie.
Mais cette fois-ci, il a décidé de faire le grand tour. Parcourir le globe sans oublier, bien sûr, son matériel vidéo. Son projet : partir à la rencontre d’autres voyageurs tour-mondistes, faire un bout de chemin en leur compagnie et dresser leur portrait :

« Je souhaite montrer le côté humain du voyage en recueillant les impressions et les commentaires des voyageurs que je rencontrerai. »

C’est fin Janvier 2012 que Maxime décide de partir pour …. la fin avril. 4 mois pour préparer un tour du monde, affiner son projet et trouver d’éventuels partenaires.

« La préparation pour mon tour du monde est très intense vu l’ampleur du projet et le temps que je me suis accordé pour le préparer. À l’heure actuelle je suis encore en négociation avec de possible partenaires et il me reste 3 semaines avant mon départ. Disons que les prochaines semaines risquent d’être très chargées. »

 

Vidéaste en voyage

Max se considère comme un vidéaste en voyage.
Il a échangé sa caméra pro contre un reflex Canon 7D, « plus discret et plus petit en voyage » auquel il rajoute un micro Rode. (le son des reflex est difficilement exploitable. Le micro est de très mauvaise qualité et enregistre la plupart des bruits dû au manipulation de l’appareil). Il part avec 2 objectifs : un 24-105 et un 75-300, un mini spot LED, un filtre UV, et un autre polarisant.

Un sac anodin pour emporter le matériel

Sur son blog http://dumondeautourdumonde.com, il prévoit de mettre en ligne 1 à 2 capsules vidéos toutes les semaines. De petits reportages en forme de carnet de voyage.
Il emporte un McBook 13’’ pour faire ses montages et mettre à jours son site.

Sa crainte est celle de tous ceux qui emporte du matériel en voyage : la perte ou la casse. Et pour éviter tout problème, Max prévoit d’emporter le tout dans un sac discret, histoire de ne pas attirer l’attention de rencontres mal attentionnées.

 

 

Un docu pour à son retour

Outre son blog vidéo, la finalité de Max est de monter à son retour un documentaire sur les voyageurs qui parcourent le monde. Un gros travail à venir puisqu’il prévoit de filmer beaucoup. « mais seulement l’essentiel pour ne pas avoir trop de « stock shot » à trier ». Là est la difficulté de tout vidéaste : filmer suffisamment pour être riche de « matière », mais filmer juste et efficace pour ne pas crouler sous des tonnes de fichiers superflus.

RDV sur http://dumondeautourdumonde.com/ pour les premières vidéos de ce voyage.

Je vous tiendrez informé des nouveautés de Max, ses reportages et son périple.

 

Leave a Reply