Les 5 étapes pour ne plus rater vos séquences

Lorsque que vous filmez une situation -un enfant qui joue, un artisan qui travaille…- vous ne restez pas tout le temps en plan large. Mais jouer du zoom continuellement risque de provoquer un certain malaise lors de la visualisation. Comment varier nos plans tout en sécurisant la séquence ?

1 – Situer l’action dans son environnement
Commencez votre séquence par un plan large qui va décrire l’environnement et situer l’action. Faites durer ces plans, car ils contiennent un maximum d’informations. Si quelque chose d’inattendu se passe, vous ne perdrez rien avec votre plan large.

2- Montrez le sujet et son action
Après avoir situé l’action, vous pouvez commencer à vous rapprocher de ce qui est important. Soit physiquement si cela est possible, soit en utilisant votre zoom. Votre cadre va se resserrer et isoler le ou les personnages.

Cadrer maintenant en Plan Moyen (intégralité du personnage). L’importance sera le sujet et son action. Les gestes même amples doivent être filmés.
Par exemple, filmez l’artisan avec son métier à tisser, ou l’enfant avec son ballon.

Ressérez en Plan Rapproché (au niveau de la taille) pour vous concentré sur le personnage. On oublie son environnement proche et on commence à se focaliser sur l’émotion pendant l’action : L’enfant lance le ballon en l’air, mais la camera ne bouge pas. C’est le geste de l’enfant et sa réaction qui prédomine.

Avec ces 2 étapes ; Plan large et Plan moyen, votre séquence est sécurisée. Vous avez fait le minimum pour apprécier plus tard à la diffusion.
Maintenant, enrichissons notre tournage en allant chercher les gestes précis, les réactions du visages puis en variant notre angles de prises de vues.

3 – Montrez le sujet en action
Cadrez en gros plan.
Attention, vous allez devoir rester stable car tout tremblement risque de compromettre votre plan. Stabilisez vous au maximum. Appuyez vous contre un mur, reposez le camescope sur une rembarde.
Cadrez le visage de l’enfant (ou de l’artisan) pour saisir les réactions (concentration, joie, étonnement…).
Faites des plan serré sur les gestes : les mains en action, l’outil en travail…

4 – Variez les angles
Maintenant que la séquence est complète, enrichissons là en variant nos axes. Déplacer vous latéralement pour changer l’angle de vos prises de vue.
Reprenez maintenant les étapes 2/ et 3/.
5 – Surprenez !
Variez vos points de vues selon les possibilités. Prenez de la hauteur, ou au contraire filmez en contre-plongée. Placez vous derrière votre sujet ou pourquoi pas à sa place !

Leave a Reply