Filmez plus blanc que blanc

Balance des Blancs

 

Elle est souvent en automatique, parfois en mode prédéfini, et de temps en temps, on la tente manuellement. Je parle bien sûr de la célèbre balance des blancs. Celle qui permet de montrer que la plage de sable blanc, ben…est bien blanche et pas orange.

Alors, comment fonctionne cette balance ?

 Humain Vs Machine

Allons au zoo pour voir un panda. Soit. Le panda est noir et blanc. Pas de problème là-dessus. Mais en regardant derrière le viseur de notre caméra, notre panda vire au bleu…pourquoi ? Parce que le capteur de notre caméscope ne voit pas comme notre oeil !

La couleur d’un objet est indissociable de la source lumineuse qui l’éclaire (le soleil, un ciel nuageux, une ampoule). Mais comme la nature est bien faite, nos yeux et notre cerveau savent ce qui est blanc et effectuent d’eux même une correction pour que l’objet soit interprété comme blanc.

Notre panda vu en plein soleil, sous un ciel orageux ou entouré de tubes néon nous paraitra toujours noir et blanc (même si on pourra noter des différences de luminosité).

Mais ce n’est pas le cas de notre camescope. Il est nécessaire de lui indiquer de quelle nature est notre source de lumiere.

Réglages prédéfinis

On trouve différents réglages prédéfinis dans le menu du camescope: soleil, nuageux, éclairage naturel, éclairage artificiel…Leur nombre dépend du modèle de caméra.

En passant d’un réglage à l’autre, on s’aperçoit que notre image change de teinte, variant d’une dominante bleutée à orangée. Chaque réglage correspond à une source de lumière différente comme référence.

Incidence de la balance des blancs sur une bestiole éclairée naturellement

 

 

En pratique

Sur le terrain, commencez par essayer la balance automatique. Dans la plupart des cas, elle est trés convaincante.

Choix d’un réglage prédéfini dans le menu

Le problème va venir lorsque l’on filme au petit matin, en intérieur ou encore le soir. Idem lorsque l’on passe de l’intérieur vers l’extérieur (et inversement) dans des conditions d’éclairage différente.

Allez dans le mode Balance des blancs (ou White Balance) pour choisir un des modes prédéfinis.

Selon le réglage, l’image aura une teinte chaude, froide ou mieux encore, correctement étalonnée.

Mode manuel

Essayez de faire vous même votre balance des blancs via le mode manuel.

Balance Blanc Manuelle

Réglage de la balance des blancs manuellement

Dans ce cas, c’est vous qui indiquez au caméscope quel blanc vous souhaitez avoir comme référence.

Placer une feuille de papier blanc à l’endroit où vous allez filmer (même condition d’éclairage).

Zoomer sur la feuille jusqu’à ce qu’elle englobe tout le cadre.

Passez en mode manuel de la balance des blancs (petit logo)

Appuyez longuement sur la touche OK (ou sélection). Le logo clignote. Lorsque ce dernier s’arrête, c’est que la balance est terminée. Vous allez certainement noter que la teinte de votre image a changée.

Si vous êtes satisfait de votre vision, pas de problème, le tournage peut commencer. Sinon, comparez ce réglage avec les autres prédéfinis et choisissez celui que vous préférez !

 

On pourrait s’arrêter là, mais allons un peu plus loin en faisant un tour du côté de la température des couleurs, qui caractérise chaque source de lumière.

 

 

Leave a Reply