Video : des diaporamas de 5000 photos en 3 minutes !

credit Mike MatasQuand on pense diaporama, on imagine la séquence PowerPoint avec son rythme pépère et  es effets qui vont avec. Voici 2 exemples qui vont vous faire changer d’avis sur les possibilités du diaporama.

Une succession de photos. Voici tout simplement de quoi il s’agit. L’animation en stop-motion est une sorte de diaporama. Le time-lapse également. La différence va être la fréquence entre 2 prises de vues : Une photo tous les 500 mètres ? Une photo au même endroit tous les 30 secondes ? On apporte une dimension d’espace, ou de temps. Et parfois des deux.

 

Roadtrip USA de 

 

Interrail 2012 TimeLapse de 

Le mode rafale

Plusieurs photos prises dans la même seconde. Comme une vidéo avec une cadence d’images très lente. Au sein du diaporama, cela va recréer du mouvement.

Entre 2 prises de vue, le cadre ou ce qu’il s’y passe doit changer : le sujet est en mouvement, le cadreur zoom ou effectue un travelling. Une chose qui marche : tourner autour de son sujet en mode rafale !

Cela va permettre de mettre en avant une séquence.

L’effet time-lapse

L’appareil photo ne bouge pas, et s’enclenche toutes les x secondes. On a un effet d’accélération du temps et on dévoile l’évolution d’une situation sur une durée (les nuages, la foule, l’installation d’un campement…).

L’effet « Street View »

Le nom n’est pas du tout officiel ! Mais c’est à ça que je pense quand je vois cette effet. L’appareil est dans la voiture, et prend une photo tous les 300 mètres par exemple. C’est un peu comme un timelapse en mouvement.

Ainsi, on marque le déplacement et éventuellement le changement des paysages.

 En résumé, variez les plaisirs !

  • Faites un mic-mac de tout ça. En mariant tous ces effets « stop-motion », le diaporama va s’enrichir et sera rythmé.
  • Variez les prises de vues et les séquences : plans larges, gros plans, plongée, perspective.
  • Soignez les transitions entre elles : même cadre, élément dans le cadre qui rappelle le dernier, fil rouge, lumière…
  • Ou jouez le contraste !
  • Gardez une écriture pour la vidéo. Assemblez votre diaporamas en séquences qui s’enchaîneront avec une certaine logique.


 Avec 5000 photos ou plus en quelques minutes, cela fait un sacré bordel sur la timeline, mais le résultat sera sûrement au rendez-vous !

 

Quelques vidéos réalisées à partir de photos :

« The longest way » de Christophe Rehage : La transformation d’un voyage tout au long de son périple.

« Move » de Rick Mereki : un pas, une photo et la visite de 11 pays.

 

 

Leave a Reply