Réaliser un interview vidéo : le cadrage

CadrerITV

Pendant ses voyages, il peut être intéressant d’aller interviewer les gens : locaux, artisans, voyageurs, guides…Une interview filmée rendra votre film beaucoup plus riche et donnera de la valeur à votre contenu. Encore faut-il que votre interview soit correctement filmé. Voici quelques conseils pour bien cadrer vos entrevues.

Cadrez correctement votre interlocuteur

En règle générale, comme pour tous vos autres plans, on respecte la règle des tiers.

CadreITV01Petit rappel : On décompose notre cadre en 9 zones délimitées par 2 lignes horizontales et 2 verticales. Chacune étant positionnée sur un tiers de l’image.

Les 4 croisements de ces lignes constituent des points de force, des nœuds qui concentre l’attention du spectateur. Plus d’info sur cette règle des tiers dans cet article.

Les yeux de la personne filmée doivent se situer sur un de ces points de force. On se réfère généralement à l’horizontale supérieure. C’est-à-dire que les yeux seront placés sur les nœuds de force du haut. Droite ou gauche, à votre convenance.

 

Soignez votre arrière-plan.

Puisque votre interlocuteur occupe 1/3 de votre image, il vous en reste à occuper. Ne les oubliez pas ! Monument, rue vivante, paysage. Composez votre cadre pour qu’il soit esthétique.

CadreITV04

Pas génial le palmier sur la tête !

Attention à tout ce qui peut parasiter votre cadre. Un pylône qui dépasse de la tête de votre personne interviewé, ça fait bizarre. L’exemple récurrent est le lampadaire qui coiffe la tête.

Un arrière-plan mal vérifié peut surprendre quand on le revisionne par la suite : c’est un peu l’apanage des bêtisiers de fin d’année : de la benne à ordure aux chiens qui s’accouplent…C’est marrant mais ça peut foutre en l’air la séquence !

Si la personne parle d’un monument à côté d’elle, privilégiez un plan plus large pour le montrer

 

Votre caméra à hauteur du regard.

CadreITV05Placez votre caméra à hauteur d’homme et plus précisément à celle de votre interlocuteur. Qu’il soit petit, assis ou debout, faites en sorte d’avoir la caméra à hauteur de ces yeux. De préférence, utilisez un trépied. Sinon, il va falloir tenir la caméra à bout de bras…Pas facile d’interviewer un basketteur. Dans ces cas là, faites un entretien assis !

La même chose s’applique pour vous. Ne restez pas debout devant une personne assise ou des enfants. Accroupissez vous, ou posez un genou à terre (plus stable si vous filmez vous-même).

Pour un interview, on évite généralement des axes en plongée ou contre-plongée (filmer vers le bas ou vers le haut). Cela peut pourtant être envisagé par exemple pour mettre en valeur un bâtiment trés grand, présenté par la personne filmée.

 

Vous êtes à l’aise ? Variez vos cadres !

CadrerITVPour mettre l’accent sur les propos et l’émotion qu’ils peuvent susciter, pensez à serrez votre cadre. Plus celui-ci sera serré, plus l’attention sera portée sur l’interviewé et ce qu’il dit. Pour vraiment appuyer le témoignage, cadrez en gros plan sur le visage. L’exemple parfait sont les télé-réalités ou les reportages de témoignages. Chaque propos chocs est systématiquement mis en valeur par un gros plan.

Il est ainsi possible de varier les cadres pendant l’interview. Commencez par une valeur de plan moyenne, puis resserrez lorsque les propos ont plus de portée. Si vous n’êtes pas à l’aise avec le fait de zoomer pendant l’interview (un zoom mal géré, c’est moche), profitez du temps où vous posez les questions pour modifier votre cadre. Au montage, cela crée une dynamique et donne du rythme à la séquence.

 

Enrichissez votre séquence.

Enregistrez des raccords. Ce sont des plans prétexte ou d’illustration qui viendront enrichir la séquence au montage. Ils pourront également masquer des raccords disgracieux (changement de question, coupe dans la réponse…)

Filmez les mains de votre invité, ses yeux, sa guitare, sa cigarette…Vous pouvez les faire avant ou après l’interview.

 

Pour compléter ce sujet :

Merci à Cèlia pour avoir jouer les modèles ! N’hésitez pas à aller visiter son site d’objets illustrés : http://www.lafamilleolives.com/

  1. DoudouDoudou08-17-2013

    Reste à trouver les candidats à l’interview, mais comme ça peut me servir dans mon boulot pour les films de mission de mon bateau… Merci pour ces conseils encore une fois

  2. Bonjour, Très bon article, et bon conseil,ça me servira également à approfondir mes vidéos et mes reportages. Petite question; existe-t-il une règle de placement du personnage, plutôt à droite ou à gauche de l’écran, car on m’a dit qu’il ne fallait absolument pas placer la personne à droite de l’écran !

    Merci de votre retour,

    Joyce

    • RomainRomain01-27-2014

      Bonjour Joyce,
      J’aurais tendance à dire qu’il faut se méfier de ce qui est « absolument interdit » ! Le tout est de savoir pourquoi c’est interdit et aprés, on fait ce qu’on veut !

      Notre oeil lit une image « en Z », soit de gauche à droite et de haut en bas (même sens que la lecture, cela est valable donc pour nos sociétés occidentales). Donc placer la personne à gauche du cadre est une bonne idée.
      Il existe également une signification temporelle dans l’axe du regard. IL est admit qu’un regard vers la gauche se porte vers le passé, voire le présent. Au contraire, en allant vers la droite, il se dirige vers le futur.
      Donc oui, en règle général, il est plutôt positif de placer la personne à gauche de l’écran. Mais si vous interviewez une personne âgée qui raconte un épisode douloureux passé par exemple, on pourra la placer à droite du cadre et renforcer par l’image la valeur de son témoignage.

  3. Bonjour Romain,

    Je vous remercie de votre conseil qui m’apporte plus d’information sur les possibilité de cadrer, effectivement je n’avais pas forcément d’explication, maintenant c’est chose faite.

    Merci pour vos conseils.

Leave a Reply