10 conseils pour se filmer seul (partie 2)

Illustration : celia bornas de lafamilleolives.comVoici les 5 conseils suivants qui complètent les 5 premiers de l’article précédent : Comment se filmer lorsque l’on est seul : installation, réglages…

6-La mise au point
Difficile de l’ajuster manuellement quand on est seul. Sauf si vous avez une doublure : une peluche ou une petite sœur.
Zoomez sur les yeux de votre peluche, réglez votre mise au point. Dézoomez et n’y touchez plus !
En mode auto, il faut être sûr que la mise au point se face sur vous et non pas sur la plante qui est derrière. Privilégiez une valeur de plan où vous remplissez la majorité du cadre.

7-Obturation/ISO
Réglez votre vitesse d’obturation à 1/50 (en rapport aux 25 images/secondes utilisées en vidéo). Si vous avez beaucoup de lumière et souhaitez fluidifiez l’image, prenez 1/100.
Réglez votre ISO selon la luminosité. (100 ou 200) dans la plupart des cas, mais ne montez pas trop haut pour ne pas altérer l’image (ISO à 800 grand max, sauf à vouloir filmer dans des conditions à faible luminosité).
Certains reflex possède dans leur échelle ISO des valeurs intermédiaires en plus de leur valeurs natives (100, 200, 400). Cela donne une échelle de 100, 160, 200, 320, 400, 640, 800, 1250… Sur le papier, ces valeurs intermédiaires (multiples de 160) sont « poussées » par un traitement numérique et donc sources de pertes de qualité. Mais en pratique, elles sont plus efficaces pour une utilisation vidéo.

8-Réglages vidéo
Votre caméra doit être en PAL, c’est le standard utilisé en Europe.
Enregistrement 25 images/sec ou 50 pour plus de fluidité (ou exploiter des ralentis)
Quelles définitions ? Full HD : 1980/1080, HD 1080/720 ou SD 720/576. Soyons modernes, tournons HD. Le Full HD est mieux définit mais pèse plus lourd. Le 720 est une excellente option.

9-Le Son
Important le son ! Très important ! Le micro caméra n’est pas franchement l’idéal, mais à défaut d’autre chose, on va quand même pas le couper. Essayez de vous isoler de toute source de bruit de fond (un frigo ou un ventilo en position canicule !). Parlez bien face au micro.
Si vous pouvez utiliser un enregistreur, n’oubliez pas de faire un clap visible dans le cadre pour synchroniser vos vidéos avec la piste son. Gardez quand même le son de la caméra comme témoin (pour aider à la synchronisation) ou comme secours.

10-Avant de commencer
Vérifier l’état de vos batteries (mieux, branchez vous sur secteur) ainsi que la capacité de stockage possible. Attention au risque de surchauffe de certains reflex après plusieurs minutes de tournage (laissez le refroidir quelques temps avant de continuer).
Filmez vos répétitions pour vous améliorer, et recommencez si vous n’êtes pas satisfait.

Éteignez votre portable, respirez un grand coup…et c’est partit !

Leave a Reply